page de garde

Extrait du livre de Daniel MARTIN-GELOT, Repenser le management, une urgence à l’ère numérique, Edition Maxima

La mondialisation et la montée en puissance de la société de l’information – catalysée par les outils numériques – ont introduit une nouvelle forme de complexité qui aurait dû aiguiser la managériale. Or, non seulement il n’en est rien mais le fossé se creuse entre un modèle de société hyper connectée et un mode de management à l’ancienne.
Pour Daniel-Martin-Gelot : « Ce n’est pas la complexité qui nous pose problème, individuellement ou collectivement, c’est l’accumulation que nous y avons ajoutées en prétendant la réduire. C’est un des points d’appui sur lequel je fonde mon idée du management. »